Le crédit bancaire

Les types de crédits bancaires

  • Prêt amortissable (à remboursement d'échéance constante).
  • Prêt avec franchise de capital : formule où le montant emprunté est différé dans le temps quant à son remboursement. Les premières échéances ne concernent que des intérêts.
    Avantage d'impacter modérément la trésorerie au début du crédit. Inconvénient d'un coût financier plus élevé.
  • D’autres formules existent, moins rencontrées sur cette durée de crédit :
    prêt en remboursement constant de capital - prêt in fine….

Selon l'importance du montant ou le risque constitué par l'emprunteur, le dossier peut s'étudier en cofinancement entre 2 ou plusieurs banques. Formule régulièrement rencontrée.

Coût financier et autofinancement

  • Coût plus visible et moins important. Le coût de la ressource de la banque est moins élevé que dans le cadre du crédit-bail immobilier où le crédit-bailleur emprunte assez souvent la ressource à la banque.
  • Autofinancement demandé à l'emprunteur pouvant être plus élevé.

Si le taux variable paraît moins élevé que le taux fixe au départ du crédit, nous privilégions le taux fixe. D'autant que son niveau actuel est encore historiquement très bas.

Le taux variable présente par définition l'incertitude de son évolution, surtout sur une durée longue.

Les garanties

En général sur le bien lui-même : hypothèque, privilège de prêteur de deniers notamment. Cette dernière formule est deux fois moins onéreuse que l'hypothèque.




«Vos solutions financières en immobilier d'entreprise»

©2016 TC CONSEILS - SARL au capital de 20.000 € - RCS Bordeaux 500360623 - 3 quai des Chartrons - 33000 Bordeaux
Contactez-nous