Le lease-back immobilier

Définition :

Cession de votre actif immobilier existant en pleine propriété à l'usage de votre société qui le cède à un crédit-bailleur immobilier qui vous le reloue ensuite.
Une valeur résiduelle de rachat au terme du bail est prévue, selon les principes et usages du crédit-bail immobilier.

Prix de cession :

En général : une quotité de la valorisation du bien établie par un cabinet renommé (CBRE, Roux, Galtier…).
Quotité de refinancement peu différente selon les financeurs : assez souvent 70 %.
En période de reprise économique, elle a pu être plus élevée précédemment.

Durée :

Théoriquement jusqu'à 15 ans.
On observe très souvent une durée moins longue, tenant compte de l'éventuelle décote du bien à terme, surtout s'il est spécifique. Comme une usine.
Qualité immobilière du bien davantage analysée que dans le cadre d'un crédit-bail immobilier normal.

Avantages :

La fiscalité actuelle jusqu'au 31 décembre 2012 permet un étalement de la plus-value sur la durée du refinancement sans pouvoir être supérieur à 15 ans.
Après cette date, toute nouvelle opération reverra de nouveau sa plus-value assujettie au taux de l'IS.

Inconvénients :

  • Taux d'accord de crédit moins élevé que pour un crédit-bail immobilier classique, compte tenu du risque plus élevé pris par l'établissement de crédit refinanceur,
  • Montant refinancé du bien en lease-back immobilier presque toujours inférieur à sa valeur de marché,
  • Coût financier et charges de remboursement (loyers) plus élevés que dans le cadre d'un crédit bail immobilier classique.

Alternativement au lease-back immobilier, le sale & lease-back immobilier répond au même besoin :


Le sale & lease-back



«Vos solutions financières en immobilier d'entreprise»

©2016 TC CONSEILS - SARL au capital de 20.000 € - RCS Bordeaux 500360623 - 3 quai des Chartrons - 33000 Bordeaux
Contactez-nous